Offrez à votre maison le poumon qu’elle mérite ?

Un service complet sur la ventilation habitation !

0494.06.16.15

Isoler efficacement l’enveloppe de son bâtiment et, par l’acte même, limiter les pertes de chaleur : ça tombe sous le sens. Veiller à l’étanchéité à l’air en supprimant les nombreuses infiltrations d’air incontrôlées : évidement !

Fini, ces bâtiments qui chauffent les cours et les jardins. Désormais, la chaleur, on la garde. Bonjour, l’économie !

L’importance du renouvellement de l’air ? 

Fort bien, mais ne perdons pas de vue un détail fondamental : dans une maison, l’air de doit être renouvelé. Ce n’est pas un luxe, c’est la base.
Aérer en ouvrant les fenêtres ? Bien plus efficace pour réduire à néant vos efforts
énergétiques que pour assurer le renouvellement de votre air intérieur. Miser sur votre capacité à évoluer sereinement dans un environnement mal ventilé ? Piètre idée.

D’abord pour votre bien être ?

Un système de ventilation efficace, c’est l’assurance de disposer d’un air non vicié par le CO 2, ce qui vous évitera des maux de tête. C’est également lutter contre la prolifération des virus et bactéries, toujours présents dans la nature, et spécialement dans le pelage de vos animaux de compagnie bien aimés, dans vos tissus, vos poubelles… C’est encore un précieux allié contre la nauséeuse pollution intérieure, en provenance directe de vos plantes, colles, fumées de cigarette… N’évoquons même pas le monoxyde de carbone, ce tueur silencieux, inodore, incolore, qui s’échappe parfois des appareillages défectueux.

Ensuite pour l’intégrité de votre maison ?

Lorsqu’il est mal renouvelé, l’air, chaud et humide, se condense aux endroits froids (comme vos murs et fenêtres), ruisselle et finit par noircir vos joints, décoller vos revêtements, recouvrir, de-ci-de-là, votre intérieur de moisissures et champignons épars…avec le lot d’odeurs que la chose implique !

Quatre systèmes de ventilation ?

Pour palier les inconvénients susdits quatre systèmes de ventilation sont à votre disposition, respectivement classées en système A, B, C et D. Le premier s’alimente et évacue l’air naturellement. C’est une option, mais loin d’être la plus efficace, car on contrôle moins facilement les débits.
On déconseillera, par ailleurs, le système B (alimentation mécanique et évacuation naturelle) en ce qu’il risque notamment humidifier les parois de votre maison.il est à réserver à quelques cas spécifiques. Les deux dernières alternatives emportent notre engouement.

Le système C d’abord ?

C’est une ventilation mécanique contrôlée et centralisée à simple flux. Elle combine subtilement grilles d’entrée d’air pour les pièces sèches – living, chambres, salle de jeu…-, bouches d’extraction de l’air vicié dans les pièces humides, extracteur central et tout le réseau de conduits qui s’en suit. Des ouvertures de transfert permettent le passage de l’air depuis un local vers un autre. Efficace, le système permet aussi une régulation des débits en fonction des besoins.

Le système D, évidement ?

C’est, à n’en douter, la Rolls-Royce – sauf que la dépense n’est somptuaire ! de la ventilation. Il se distingue du système C par son duo de réseaux de conduits qui permet, ne boudons pas notre plaisir, de récupérer la chaleur de l’air sortant pour mieux réchauffer celui qui entre. Cela nécessite un brin d’électricité, mais, pas d’inquiétude, les économies supplémentaires en énergie suffiront largement à combler cette petite dépense.
Faites confiance à votre installateur VMC pour équiper votre habitation d’un simple flux ou double flux : 0494.06.16.15